Retour en haut de la page
< Retour aux actualités
Vignoble

Sancerre

30 septembre 2021

Au cœur de la France, en bords de Loire dans le département du Cher se trouve le célèbre vignoble de Sancerre.

Reconnu pour son Sauvignon Blanc, la réputation des vins de Sancerre n’est plus à faire depuis de nombreux siècles…En effet, on retrouve des traces de culture de la vigne à Sancerre dès l’Antiquité.

 

En 582, Grégoire de Tours atteste la présence d’un vignoble à Sancerre, puis au VIIe siècle, la réputation du Pinot Noir de Sancerre vinifié par les moines Augustins s’étend grâce à son transport par la Loire. Le duc Jean de Berry le qualifiait même de « meilleur vin du Royaume ».

 

Dès 1482, la notion de climat et de terroir apparaît faisant de Sancerre l’objet de diverses recherches au fil des siècles. En 1777, l’abbé Poupart écrit dans son histoire de Sancerre : « Il n’y a peut-être pas de terroir plus coupé et plus différencié que celui des Montagnes du Sancerrois. Les ravins, qui y sont multipliés, offrent partout des veines de terre différentes »

 

Planté essentiellement en Pinot Noir jusqu’à sa destruction par le phylloxera* à la fin du XIXe siècle, le vignoble de Sancerre a ensuite principalement été replanté en Sauvignon Blanc (75%).

 

Grâce à son riche terroir et au travail des vignerons pour le valoriser, les vins blancs de Sancerre sont reconnus en AOC dès 1936 suivis par les vins rouges et rosés, issus du Pinot Noir, en 1959. Cette AOC s’étend aujourd’hui sur environ 3000 hectares répartis sur quatorze communes différentes, où plus de 300 vignerons poursuivent sans cesse la recherche de l’excellence pour ce terroir unique.

 

 

Le terroir

 

Le, ou plutôt les terroirs de Sancerre, peuvent être comparés à un mille-feuille géologique faisant la subtilité des arômes des vins. Différentes couches de périodes très éloignées se superposent, s’imbriquent ou se côtoient créant de nouvelles éminences et dessinant les nombreuses collines qui font la beauté du paysage sancerrois.

 

La richesse de ce terroir réside dans cette diversité géologique. Ainsi, à quelques mètres d’écart, le sol et le sous-sol n’ont ni le même âge, ni la même composition et les racines des ceps traversent les différentes couches de roche qui pour les plus anciennes seraient restées inaccessibles si un accident géologique n’avait pas créé a faille géologique de Sancerre.

 

Cette faille permet la distinction entre 3 principaux terroirs :

  • les terres blanches (de composition argilo-calcaire) à l’ouest, produisent un Sancerre Blanc complexe, corsé et rond qui s’ouvrira en vieillissant et un Sancerre rouge long en bouche, aux subtils arômes de fruits rouges.
  • les caillottes (très pierreuses et calcaires), vieilles de plus de 150 millions d’années, donnent des vins friands de jeunesse, d’expression florale et fruités.
  • les silex (ou terres argilo-silicieuses) à l’est, le long de la Loire, offrent aux vins une belle minéralité, des notes épicées et des arômes de fleurs blanches grâce à la chaleur des silex se reflétant sur la vigne de manière continue.

 

La diversité du terroir de Sancerre est due à son sous-sol mais également à son relief. Le vignoble peut ainsi être vu comme une île avec la Loire à l’Est et de nombreux coteaux dominés au centre par le piton de Sancerre.

Le climat du Sancerrois est également un des atouts de cette région. Le massif du Pays Fort à l’ouest atténue l’influence océanique en abritant le vignoble des vents trop humides. À l’est, la Loire draine l’air froid et joue un rôle de régulateur.

Chaque orientation du soleil sur les différents coteaux donne des arômes de raisins subtilement différents. Sur l’ensemble du vignoble, on compte plus de 7500 parcelles, soit autant de sols, de sous-sols et d’exposition différentes.

 

Ces terroirs donnent aux vignerons une palette infinie d’arômes qu’il peut assembler pour souligner un terroir, ou les trois, une parcelle, un cépage, …

 

 

Les vins

 

La production de Sancerre représente environ 75% de blanc, 20% de rouge et 5% de rosé soit près de 25 millions de bouteilles dont 60% sont exportées à travers le monde.

 

Les vins blancs, issus de Sauvignon Blanc, sont frais, fins et pleins de fruits avec des notes de minéralité, d’agrumes ou de fleurs blanches suivant les sols. Ils sont parfois élevés en fûts de chêne qui leur donnent de la rondeur et des arômes plus complexes.

 

Les vins rouges, issus de Pinot Noir, sont légers, ronds et fruités. On retrouve notamment des notes de mûre, de cassis, de fraises des bois et de minéralité sur certains terroirs. Lorsque le vin est élevé en barrique, on lui retrouve des arômes plus ronds, plus gourmands.

 

Issus du pinot noir également, les rosés sont frais et subtils dévoilant dans leur finesse que les rosés sont des grands vins. On retrouve dans ces vins des arômes fruités de framboise ou d’abricot.

 

L’AOC Sancerre et ses différents acteurs sont également engagés dans le respect de l’environnement. Ils veillent ainsi à réduire l’usage du plastique, à optimiser le ramassage, le tri et le recyclage des déchets. Tous les ans, les vignerons lancent une action en faveur de l’environnement. Par le passé, ils se sont illustrés en plantant des arbres et des haies avec le projet « un vigneron – un arbre » ou par la mise en place de nichoirs à chauves-souris. Ces animaux ont en effet l’avantage de manger les papillons de nuit, dont la larve détruit les raisins. Une initiative permettant de diminuer les intrants et les pesticides.

 

 

Découvrez de façon ludique les secrets du vignoble de Sancerre grâce aux escape-games en ligne mis en place par la Maison des Sancerre.

 

 

*pucerons ravageurs de la vigne

 

 

Visuel 1 : Photo du vignoble de Sancerre par © C. Deschanel

Visuel 2 : Carte topographique du vignoble de Sancerre © La Carte des Vins s’il vous plait

Visuel 3 : Terroir Silex © D.R.

Visuel 4 : Terroir Terre Blanche © D.R.

Visuel 5 : Terroir Caillottes © D.R.

Archives mensuelles