Retour en haut de la page
< Retour aux actualités
On aime - on promeut

Christian Renonciat, ou l’art de la sculpture en trompe l’œil

27 juin 2019

La nouvelle saison d’art contemporain du Domaine de Chaumont-sur-Loire, placée sous le signe du rêve et de la poésie, met cette année à l’honneur 12 artistes dont le sculpteur sur bois Christian Renonciat, passé maître dans l’art de sublimer la matière.

Après des études de philosophie à La Sorbonne, Christian Renonciat entre en 1969 dans un atelier d’art à Antibes où il se forme pendant six ans aux métiers du bois. En 1975, l’artiste ouvre son propre atelier à Valbonne dans lequel naissent ses premières sculptures qu’il expose pour la première fois en 1978 dans une galerie parisienne. Renonciat travaille quasi systématiquement la matière des choses en tant que sujet dans des représentations diverses, des plus réalistes à des travaux presque abstraits. Ses œuvres sont aujourd’hui présentes et exposées sur tous les continents.

Christian Renonciat expose ainsi plusieurs œuvres, ou « jeux visuels », dans différents lieux du Domaine de Chaumont-sur-Loire dans un dialogue entre art contemporain et mobilier ancien. Renonciat joue comme à son habitude avec la matière et trompe le visiteur qui imagine devant telle œuvre admirer la douceur et la souplesse de la laine ou bien, un peu plus loin, la légèreté du carton alors qu’il s’agit à chaque fois d’œuvres sculptées dans le bois.

 

Centre d’arts et de nature du Domaine de Chaumont-sur-Loire

Christian Renonciat

« Douceurs » et « Troublement »

Jusqu’au 3 novembre 2019

 

Troublement © D.R.

Archives mensuelles