Retour en haut de la page
< Retour aux actualités

Le vignoble de Montmartre

10 octobre 2019

La 86e Fête des Vendanges de Montmartre aura lieu cette année du 9 au 13 octobre 2019, sous le parrainage de Sophie Mounicot et de Yann Arthus-Bertrand. Cette fête est aujourd’hui devenue l’un des événements incontournables de la capitale, attirant chaque année près de 500.000 visiteurs dans tout le 18e arrondissement.

 

Les religieuses de Montmartre, ainsi que ceux de Saint-Denis, sont à l’origine du développement de la vigne sur la butte à partir du 13e siècle. De par la nature du sol, le relief de la butte et la proximité immédiate du marché parisien, la culture de la vigne offrait en effet le meilleur rendement des terres de Montmartre, en grande partie aux mains des ordres religieux qui donnaient des terres contre redevances annuelles à condition que le preneur s’engage à y planter des vignes. En 1376, l’Abbesse de Montmartre passa par exemple un bail de 7 arpents de vigne, au lieu-dit Sacatié, avec plusieurs bourgeois de Paris pour 12 septiers (environ 6 litres) de vin par arpent.

 

D’après André Maillard, les vignes occupaient au 15e siècle les trois quarts de la butte Montmartre aussi bien sur le versant Nord que sur le versant Sud. A cette époque, Paris comptait par ailleurs environ 4000 tavernes de marchands de vins dans lesquelles étaient consommés quotidiennement 700 tonneaux de vin en provenance de la région parisienne.

 

Le vignoble montmartrois périclite au cours du 19e siècle à cause de la pression foncière, suite à l’annexion de la commune de Montmartre par Paris. Les vignes disparaissent totalement de la butte Montmartre en 1928 et renaissent en 1933 à leur emplacement actuel sur la parcelle aujourd’hui propriété de la Ville de Paris. Chaque année, le vin est mis en bouteille dans les caves de la Mairie du 18e et la Cuvée du Clos-Montmartre commercialisée au profit des œuvres sociales de l’arrondissement.

 

 

Retrouvez ici le programme de la Fete Des Vendanges De Montmartre.

 

 

Visuel © D.R.