Retour en haut de la page
< Retour aux actualités

Le printemps, début de la végétation des chênes

10 avril 2018

La saison de végétation des arbres à feuillage non persistant comme le chêne est la période de l’année, comprise entre l’apparition des feuilles au printemps et le jaunissement automnal. Cette période est marquée par une forte activité des arbres (croissance, fructification).

La saison de végétation des arbres à feuillage non persistant comme le chêne est la période de l’année, comprise entre l’apparition des feuilles au printemps et le jaunissement automnal. Cette période est marquée par une forte activité des arbres (croissance, fructification). Elle dure en moyenne 192 jours et commence début avril pour le chêne pédonculé et le chêne sessile.

Du printemps, quand elle éclot de son bourgeon, jusqu’au début de l’automne, la feuille est alors verte. Tout au long de la période de croissance, ses cellules sont en effet gorgées d’un pigment indispensable pour tirer de l’énergie de la lumière solaire, via la photosynthèse : la chlorophylle, qui signifie « feuille verte » en grec. Cette énergie sert à fabriquer des molécules de sucres à partir de l’eau puisée dans le sol, par les racines et du gaz carbonique de l’atmosphère, capté par les feuilles. Les sucres produits par photosynthèse sont ensuite distribués dans tout le chêne.

Grace à la photosynthèse, les chênes jouent un rôle irremplaçable. Les arbres et plantes vertes sont en effet, avec quelques groupes de bactéries, les seuls êtres vivants capables d’élaborer des substances organiques à partir d’éléments minéraux. On estime que chaque année 20 milliards de tonnes de carbone sont fixés par les végétaux terrestres, à partir du gaz carbonique de l’atmosphère. Les végétaux verts sont les producteurs primaires indispensables, premier maillon de la chaîne alimentaire. Les végétaux non chlorophylliens et les animaux herbivores et carnivores (y compris l’homme) sont entièrement dépendants de la photosynthèse.

À lire aussi
Archives mensuelles