Retour en haut de la page
< Retour aux actualités
Du genre Quercus

Le chêne vélani

18 mars 2021

Le chêne vélani (Quercus ithaburensis ou Quercus aegilops) est un arbre de la famille des Fagacées. Il doit son nom aux cupules de ses glands, les vélanèdes, utilisées en tannerie et en teinturerie.

 

Arbre à feuillage subpersistant*, le chêne vélani mesure de 5 à 25 mètres de hauteur pour une envergure pouvant atteindre 24 mètres. Il possède un tronc massif avec une écorce presque lisse ou légèrement crevassée. Les feuilles du chêne vélani, fréquemment disposées en bouquets denses au bout des rameaux, sont légèrement coriaces et longues de 4 à 14 cm. Au débourrement, ses feuilles sont tomenteuses (poils jaunâtres) sur les deux faces. Les glands du chêne vélani, longs de 2,5 à 4 cm pour 1,5 à 3 cm, sont logés dans des cupules hérissées d’écailles larges et épaisses dont la longueur varie entre 1,6 et 2 cm. Cette dernière caractéristique donne aux cupules un aspect « chevelu ».

 

 

Répartition géographique du chêne vélani

 

L’aire naturelle du chêne vélani s’étend de l’Italie à la Turquie en passant par les Balkans du Sud (Albanie, Grèce, sud de l’ex-Yougoslavie) et les îles de la mer Égée, dont la Crète.

 

Utilisation du chêne vélani

 

Le bois du chêne vélani, robuste et dur, était notamment utilisé comme bois de marine. Ses cupules, les vélanèdes, très riches en tannin, ont longtemps été utilisées pour la teinture des fibres de laine et le tannage des cuirs.

 

Particularités du chêne vélani

 

Le chêne vélani est l’une des premières espèces de chêne à avoir été domestiquées par l’Homme. En plus de ses cupules, dont on tirait un tan d’excellente qualité, ses glands, particulièrement riches en éléments nutritifs, étaient utilisés pour l’alimentation du bétail. L’exploitation du chêne vélani a certainement favorisé la dispersion de l’espèce dans les îles de la mer Méditerranée comme Chypre, la Crète ou la Sicile.

Un chêne vélani à l’âge et aux dimensions remarquables a été présenté lors de l’édition 2020 de l’Arbre européen de l’année. Le chêne vélani de Tricase (Pouilles, Italie) est le plus vieil arbre de la péninsule du Salento. Son âge est estimé à 700 ans pour 700 mètres carrés de feuillage dense et un tronc de 4,25 mètres. Au fil des générations, l’arbre s’est trouvé au cœur de nombreuses légendes qui lui ont valu notamment le surnom de « chêne aux cent chevaliers ».

 

*Chute tardive du feuillage en hiver ou au printemps, suivant le climat.

 

Visuel 1 : Planche botanique © D.R.

Visuel 2 : Chêne vélani de Tricase © Tree of the year

Visuel 3 : Gland du chêne vélani © D.R.

Archives mensuelles