Retour en haut de la page
< Retour aux actualités
Du genre Quercus

Le Chêne pubescent

23 avril 2020

Le chêne pubescent (Quercus pubescens) est un arbre de la famille des Fagacées.

 

Arbre à feuillage caduc, le chêne pubescent mesure généralement entre 10 et 25 mètres de hauteur. Son tronc est souvent court et tortueux et son houppier ample et clair. Le chêne pubescent se distingue par la présence de poils courts et mous sur la face intérieure de ses feuilles et de ses jeunes rameaux*. Ses glands, agglomérés, possèdent un pédoncule court et une cupule grise à écailles pubescentes.

 

L’aire de répartition du chêne pubescent s’étend de l’Europe méridionale et centrale à l’Asie occidentale. En France métropolitaine, il est généralement disséminé sur calcaire dans la moitié nord et commun dans la moitié sud depuis le niveau de la mer jusqu’à 1500 mètres d’altitude. Les chênes pubescents couvrent environ 1,4 million d’hectares et représentent un volume sur pied d’environ 114 millions de m3 soit 4% du volume de bois vivant sur pied de la forêt française métropolitaine**.

 

Son bois est difficile à travailler en raison de sa densité et de sa dureté. La forme et la dimension des chênes pubescents limitent par ailleurs leur utilisation comme bois d’œuvre. Il est en revanche très apprécié comme combustible (charbon de bois) et son écorce est riche en tanin.

 

Enfin, les chênes pubescents peuvent être cultivés pour leur aptitude à contracter des symbioses (mycorhizes) avec les hyphes de la truffe (Tuber melanosporum).

 

 

*Son nom vient du latin pubescere qui signifie « se couvrir de poils courts »

**Mémento Inventaire Forestier de 2019

 

Visuel 1 : Planche botanique du Quercus pubescens © D.R.

Visuel 2 : Glands de chêne pubescent © D.R.

Visuel 3 : Chêne pubescent ©Radka Palenikova (Shutterstock)

Archives mensuelles