Retour en haut de la page
< Retour aux actualités
Du genre Quercus

Le chêne nain

13 janvier 2022

Le chêne nain (Quercus pumila), communément appelé running oak en anglais, est un arbuste de la famille des Fagacées dont l’aire naturelle s’étend au sud-est des États-Unis d’Amérique : Alabama, Caroline du Nord et du Sud, Floride, Géorgie et Mississippi.

L’espèce fut décrite en 1788 par le botaniste Thomas Walter dans Flora Caroliniana.

 

Utilisation du chêne nain

En raison de sa taille, qui n’excède que très rarement 1 mètre de hauteur, le chêne nain ne peut être utilisé qu’en bois de chauffage. Dans son Histoire des arbres forestiers de l’Amérique septentrionale (1810-1813), André Michaux décrivait l’espèce en ces termes : « On conçoit aisément qu’un aussi petit arbuste ne saurait offrir aucun degré d’utilité dans les arts, et qu’il ne peut intéresser que les botanistes. »

 

Particularités du chêne nain

Le chêne nain est un arbuste drageonnant* qui pousse en colonies en sous-étage des pinèdes de la plaine côtière du sud-est des États-Unis d’Amérique. Il se développe habituellement sur des sols acides secs jusqu’à 100 mètres d’altitude.

Arbuste à feuillage caduc, le chêne nain mesure entre 0,3 et 1 mètre de hauteur. Ses feuilles, longues de de 2,5 à 10 cm pour 0,5 à 3,3 cm de large, ont un limbe variant d’une forme oblongue à étroitement elliptique. La face inférieure est uniformément recouverte d’une pubescence dense brun gris (ou grisâtre). Ses glands, solitaires et sessiles, mesurent 0,9 à 1,5 cm de long pour 0,9 à 1,2 cm de large. Ils sont logés dans des cupules en forme de soucoupe profonde qui peuvent recouvrir jusqu’aux deux tiers du gland.

 

Visuels © D.R.

 

*Les drageons sont des rejets se formant sur les racines d’un végétal.

Archives mensuelles