Retour en haut de la page
< Retour aux actualités
Du genre Quercus

Le chêne jaune d’Amérique

7 juillet 2022

Le chêne jaune d’Amérique (Quercus muehlenbergii), également appelé chêne Chinkapin (épithète signifiant « châtaigne » ou « châtaignier » en algonquin) ou chêne châtaignier jaune, est un arbre de la famille des Fagacées dont l’aire naturelle s’étend à la partie orientale des États-Unis d’Amérique de la côte atlantique au nord du Mexique (états de Coahuila, Nuevo León, Hidalgo, Sonora et Tamaulipas). La région des Grands Lacs constitue la limite septentrionale de son aire naturelle.

Son nom scientifique rend hommage au pasteur luthérien et botaniste amateur Gotthilf Heinrich Ernst Muhlenberg (1753-1815) qui contribua tout au long de sa vie à la connaissance de la flore des États-Unis d’Amérique. Le chêne jaune d’Amérique fut introduit en Europe en 1822.

 

Utilisation du chêne jaune d’Amérique

Le chêne jaune d’Amérique possède un bois à gros grain, dur, très résistant et durable au contact du sol.

Parfois utilisé en tonnellerie, son bois sert également à la fabrication de wagons, roues, armes, traverses et barrières.

Les Indiens Delaware et Ontario préparaient des infusions à partir d’écorce de chêne jaune pour faire cesser les vomissements.

 

Particularités du chêne jaune d’Amérique

Le chêne jaune d’Amérique occupe les pentes sèches calcaires, les crêtes et les versants rocailleux, les terrains secs et sableux ou les dunes, sur sols profonds, au bord des cours d’eau et dans les plaines alluviales. Cette espèce couvre une aire très étendue mais est rarement présent en grands effectifs. Disséminé, le chêne jaune est généralement associé aux pins et à d’autres espèces de chênes.

Arbre à feuillage caduc, le chêne jaune peut atteindre 30 mètres de hauteur (dans le sud de son aire naturelle, on le trouve généralement sous forme arbustive ne dépassant pas les 3 mètres de hauteur). Ses feuilles sont longues de 3,2 à 21 cm sur 1 à 10,6 cm de large. Ses glands, oblongs à ovoïdes, sont longs de 1,3 à 2,8 cm pour 1 à 1,6 cm de large. Solitaires ou groupés par paires, ils atteignent leur maturité en 1 an et sont logés dans des cupules hémisphériques ou en forme de tasse couvrant entre le quart et la moitié du gland.

 

Visuels © D.R.

Archives mensuelles