Retour en haut de la page
< Retour aux actualités
Du genre Quercus

Le Chêne hispanique

19 novembre 2020

Le chêne hispanique (Quercus hispanica), également appelé faux chêne liège d’Espagne (Quercus pseudosuber) ou Chêne de Lucombe, est un arbre de la famille des Fagacées. Cette dénomination lui fut donnée en 1783 par Jean-Baptiste de Lamarck qui pensait alors que ce chêne était originaire de Gibraltar au sud de la péninsule ibérique.

 

Arbre à feuillage subpersistant*, le chêne hispanique mesure de 15 à 35 mètres de hauteur. Il possède un tronc souvent droit avec une écorce partiellement liégeuse et un houppier généralement semi-ouvert. Les feuilles du chêne hispanique, longues de 4 à 12 cm, sont coriaces et comportent de 3 à 9 paires de lobes irréguliers terminés par un mucron (petite pointe raide) ou un petit cal (durillon). Les glands du chêne hispanique mesurent 2 à 4 cm de long pour 2 cm de diamètre et sont logés dans des cupules formées de nombreuses écailles. Les glands sont généralement solitaires et portés par un pédoncule court.

 

Répartition géographique du chêne hispanique

 

Le chêne hispanique est une hybridation entre le chêne liège (Quercus suber) et le chêne chevelu (Quercus cerris). L’hybride spontané est répandu dans le sud-est de la France ainsi qu’en Italie et en ex-Yougoslavie.

 

Utilisation du chêne hispanique

 

Le chêne hispanique est une espèce ornementale.

Le liège présent dans l’écorce du chêne hispanique n’est pas d’assez bonne qualité pour être exploitée.

 

Particularités du chêne hispanique

 

Si l’hybridation de ce chêne peut être naturelle, notamment dans le sud-est de la France, sa forme cultivée a été créée dans les pépinières de William Lucombe à Exeter au début des années 1760. Le cultivar de Lucombe a été obtenu à partir de glands ramassés sur un chêne chevelu (Quercus cerris). L’un des plus vieux cultivars de Lucombe (Quercus hispanica Lucombeana) qui se trouve dans les Jardins botaniques royaux de Kew à l’ouest de Londres aurait été planté en 1773.

 

 

*Chute du feuillage au printemps ou parfois même l’année suivante.

 

Visuel 1 : Planche botanique © D.R.

Visuel 2 : Glands et feuilles de chêne hispanique © D.R.

Visuel 3 : Chêne de Lucombe, Kew Gardens © RBG Kew

Archives mensuelles