Retour en haut de la page
< Retour aux actualités
Du genre Quercus

Le chêne grisâtre

6 octobre 2022

Le chêne grisâtre, ou chêne cendré (Quercus incana ou Quercus cinerea), appelé bluejack oak ou Upland willow oak aux États-Unis, est un arbre de la famille des Fagacées dont l’aire naturelle s’étend au sud-est des États-Unis : Alabama, Arkansas, Caroline du Nord et du Sud, Floride, Georgie, Louisiane, Mississippi, Oklahoma, Texas et Virginie.

Il doit son nom scientifique à ses rameaux tomenteux* de couleur blanc grisâtre, incana signifiant blanchi et cinerea de « couleur cendre » en latin.

Le chêne grisâtre a été décrit en 1791 par le botaniste américain William Bartram (1739-1823).

 

Utilisation du chêne grisâtre

Le chêne grisâtre possède un bois dur à gros grain de couleur brun clair teinté de rouge. Il est principalement utilisé comme bois de chauffage.

Son écorce était par ailleurs autrefois utilisée pour la teinture qu’elle contient.

 

Particularités du chêne grisâtre

Le chêne grisâtre se rencontre dans les landes et sur pinèdes sableuses profondes, sèches, très acides et bien drainées, et occasionnellement sur les hauts et milieux de versants mal drainés jusqu’à 250 mètres d’altitude.

Arbuste à feuillage caduc, le chêne grisâtre mesure 4 à 8 mètres de hauteur. Il pousse habituellement en bosquets drageonnants**. Il peut atteindre jusqu’à 12 mètres de hauteur dans certains cas. Ses feuilles sont longues de 3,5 à 15 cm sur 0,7 à 3,8 cm de large. Ses glands, mûrs en deux ans, mesurent 1 à 1,7 cm de long pour 1 à 1,6 cm de large et sont logés dans des cupules en forme de soucoupe ou de bol couvrant du quart à la moitié du gland.

 

*Couvert de poils fin ou d’un duvet.

**Les drageons sont des rejets se formant sur les racines d’un végétal.

 

Visuels © D.R.

Archives mensuelles