Retour en haut de la page
< Retour aux actualités
Du genre Quercus

Le chêne de Hongrie

23 septembre 2021

Le chêne de Hongrie (Quercus frainetto ou Quercus conferta) est un arbre de la famille des Fagacées dont l’aire naturelle s’étend du centre de l’Italie au nord-ouest de la Turquie : Balkans (Albanie, Bosnie-Herzégovine, Croatie, Macédoine, Monténégro, Serbie), Bulgarie, Grèce, Hongrie, Italie, Roumanie et Turquie.

 

Utilisation du chêne de Hongrie

Le bois du chêne de Hongrie est utilisé dans les mines pour le soutènement des galeries. Il est également utilisé comme traverses, bois de chauffage et charbon de bois. Il est en revanche peu utilisé en construction car il se brise transversalement. Ses glands servent parfois à nourrir les animaux domestiques.

 

Particularités du chêne de Hongrie

Le chêne de Hongrie vit sur les pentes ensoleillées des montagnes, jusqu’à 2000 mètres d’altitude, sur stations sèches. Ce chêne a une très forte tendance à l’hybridation avec des espèces proches comme le chêne sessile (Quercus petraea) ou le chêne pédonculé (Quercus robur).

Arbre à feuillage caduc, le chêne de Hongrie peut atteindre 30 mètres de hauteur (plus rarement 40 mètres) et dépasser le mètre de diamètre au niveau du tronc. Il possède généralement une cime large et régulière portée par un tronc droit et élancé. Les feuilles du chêne de Hongrie, longues de 8 à 25 cm pour 5 à 14 cm de large, sont disposées à l’extrémité des rameaux. Les feuilles comportent 6 à 13 paires de lobes réguliers avec des sinus arrondis et profonds. Au débourrement, les deux faces sont couvertes d’un tomentum (duvet) blanchâtre ou jaune pâle. Les glands du chêne de Hongrie, longs de 1,2 à 3,5 cm pour 1 à 1,2 cm de large, sont elliptiques oblongs ou ovoïdes oblongs. Ils sont logés dans des cupules hémisphériques, profondes de 1 à 1,8 cm pour 1,2 à 2 cm de large, qui englobent entre le quart et la moitié du gland. Les cupules sont formées de nombreuses grosses écailles et dotées d’un dense tomentum grisâtre ou jaunâtre pâle.

 

 

Visuel 1 : Planche botanique © D.R.

Visuels 2 et 3 : Chêne de Hongrie © D.R.

Archives mensuelles