Retour en haut de la page
< Retour aux actualités
Du genre Quercus

Le Chêne chevelu

18 juin 2020

Le chêne chevelu (Quercus cerris), parfois également appelé chêne de Bourgogne ou chêne de Turquie, est un arbre de la famille des Fagacées.

 

Arbre à feuillage caduc (la chute de ses feuilles est néanmoins tardive puisqu’elle se passe généralement à la fin de l’automne), le chêne chevelu mesure entre 25 et 30 mètres de hauteur et sa durée de vie se situe entre 150 et 200 ans. Son tronc est élancé et possède une écorce épaisse. Les jeunes rameaux du chêne chevelu sont pubescents. Les lobes de ses feuilles sont terminés par une petite pointe et la face inférieure du limbe est velue. La maturation de ses glands, longs de 2 à 5 centimètres, est acquise en deux ans (floraison en mai/juin et fructification en août/septembre de l’année suivante. Les longues écailles, molles et recourbées à maturité, présentes sur les cupules sont à l’origine du nom vernaculaire de cette espèce de chêne en raison de leur similitude avec les cheveux.

 

L’aire de répartition du chêne chevelu s’étend du sud de l’Europe à l’Afghanistan : Albanie, Autriche, Bulgarie, Espagne, France, Grèce, Hongrie, Iran, Israël, Italie, Liban, Roumanie, Slovaquie, Suisse, Syrie, Tchéquie, Turquie et ex-Yougoslavie. En France métropolitaine, il est présent à l’état spontané dans le Var et les Alpes-Maritimes. Planté ou subspontané sur le reste du territoire, on le trouve principalement dans l’Ouest (Pays de la Loire, Poitou-Charentes et Bretagne) sur des sols frais, profonds et bien drainés jusqu’à 1200 mètres d’altitude.

 

Son bois, de qualité inférieure à celle des chênes sessile ou pédonculé, sert principalement pour les constructions maritimes et les traverses de chemin de fer. Son débit sur maille, par tranchage, donne toutefois un placage apprécié.

 

 

Visuels © D.R.

Archives mensuelles