Retour en haut de la page
< Retour aux actualités
Du genre Quercus

Le chêne blanc

17 décembre 2020

Le chêne blanc (Quercus alba), également appelé chêne blanc d’Amérique, est un arbre de la famille des Fagacées.

 

Arbre à feuillage caduc, le chêne blanc d’Amérique mesure de 25 à 45 mètres et sa longévité peut atteindre jusqu’à 600 ans. Il possède une couronne très large, de forme arrondie, et des branches charpentières massives, étalées et irrégulières. Ses feuilles, longues de 8 à 23 cm sur 4 à 16,5 cm de largeur, comportent 3 à 7 paires de lobes étroits et arrondis à l’extrémité supérieure du limbe. Les glands du chêne blanc (longs de 1,2 à 2,5 cm) sont généralement de forme ovoïde et logés dans des cupules peu profondes et aplaties au sommet qui couvrent jusqu’au quart du gland.

 

Répartition géographique du chêne blanc

 

L’aire naturelle du chêne blanc s’étend à la partie orientale des États-Unis (Alabama, Arkansas, Caroline du Nord et du Sud, Connecticut, Delaware, Floride, Géorgie, Illinois, Indiana, Iowa, Kansas, Kentucky, Louisiane, Maine, Maryland, Massachusetts, Michigan, Minnesota, Mississippi, Missouri, New Hampshire, New Jersey, New York, Ohio, Oklahoma, Pennsylvanie, Rhode Island, Tennessee, Texas, Vermont, Virginie, Virginie Occidentale et Wisconsin) et au sud des provinces de l’Ontario et du Québec au Canada.

 

Utilisation du chêne blanc

 

Le chêne blanc d’Amérique (Quercus alba) est, avec le chêne sessile (Quercus petraea) et le chêne pédonculé (Quercus robur), l’une des trois espèces de chêne utilisée en tonnellerie.

 

Contrairement à ses deux cousins européens, le chêne blanc d’Amérique n’a pas besoin d’être fendu pour une utilisation en tonnellerie. Il peut en effet être scié sans devenir poreux. Grâce au sciage, le chêne blanc d’Amérique offre un rendement beaucoup plus important que les chênes sessile et pédonculé.

 

Le chêne blanc d’Amérique libère également plus rapidement ses composés au liquide qu’il contient car son grain est moins serré que celui du sessile ou du pédonculé. Dans le cas du vin, les notes boisées (noix de coco) et épicées seront très présentes, de même qu’une teneur élevée en vanilline.

 

La teneur élevée en lactones et en vanilline du chêne blanc d’Amérique convient par ailleurs parfaitement au vieillissement du Bourbon (vieillissement en fût neuf imposé par la règlementation fédérale américaine). Après utilisation, les fûts de chêne blanc d’Amérique trouvent une seconde vie pour la fabrication du Whisky. De ce fait, plusieurs centaines de milliers d’entre eux voguent chaque année vers l’Ecosse. Une autre partie est exportée vers le sud de l’Espagne pour la production de Xérès.

 

Le chêne blanc d’Amérique est également utilisé pour la fabrication de planchers, de mobilier ou de madriers (construction navale) et en placage.

 

Particularités du chêne blanc

 

Pour finir, notons que le chêne blanc d’Amérique est l’arbre emblématique des états du Connecticut, de l’Illinois, de l’Iowa et du Maryland. Le chêne blanc, en raison de sa popularité aux États-Unis et de sa symbolique associée à la puissance, a par ailleurs été choisi pour arborer et ombrager l’esplanade du Mémorial du 11 septembre à New York.

 

 

Visuel 1 : Planche botanique © D.R.

Visuel 2 : Feuilles de chêne blanc © D.R.

Visuel 3 : Mémorial du 11 septembre 2001 © AP Photo/Mark Lennihan

 

Archives mensuelles