Retour en haut de la page
< Retour aux actualités
Du genre Quercus

Le Chêne à gros fruits

11 novembre 2021

Le chêne à gros fruits (Quercus macrocarpa), communément appelé bur oak en anglais, est un arbre de la famille des Fagacées dont l’aire naturelle s’étend à toute la grande plaine du centre-ouest des États-Unis d’Amérique, du Canada au golfe du Mexique : Alabama, Arkansas, Connecticut, Dakota du Nord et du Sud, Illinois, Indiana, Iowa, Kansas, Kentucky, Louisiane, Maine, Maryland, Massachussetts, Michigan, Minnesota, Missouri, Montana, Nebraska, New Jersey, Nouveau Mexique, New York, Ohio, Oklahoma, Pennsylvanie, Tennessee, Texas, Vermont, Virginie, Virginie Occidentale, Wisconsin et Wyoming. Le chêne à gros fruits est également présent au Canada dans les provinces de Manitoba, du Nouveau Brunswick, d’Ontario, du Québec et du Saskatchewan.

L’espèce fut décrite pour la première fois par le botaniste André Michaux en 1801 et introduite en Europe en 1811.

 

Utilisation du chêne à gros fruits

Le bois du chêne à gros fruits est très estimé car c’est le plus dur des chênes d’Amérique. Il est utilisé dans l’industrie, la construction, la menuiserie, l’ébénisterie, la fabrication d’armes à feu, l’industrie agricole ainsi que pour les traverses de chemin de fer et le bois de chauffage. Il peut également être utilisé en tonnellerie. Pour cet usage, son bois n’a pas besoin d’être fendu, car, comme le chêne blanc (Quercus alba), ses pores sont obturés par des thylles, ce qui le rend imperméable.

Ses glands, abondants et de qualité, constituent par ailleurs pour la faune sauvage un apport nutritif non négligeable.

 

Particularités du chêne à gros fruits

Le chêne à gros fruits, à la silhouette massive et imposante, pousse en plaines et prairies, sur les hauts de versants secs (dans le nord-est de son aire naturelle), en terres basses et vallées alluviales, et préfère les sols profonds, riches et plutôt frais. Il est présent jusqu’à 1000 mètres d’altitude.

Le chêne à gros fruits est résistant aux rigueurs du climat, aux grands écarts de température, aux inondations et aux sécheresses. Grâce à son écorce épaisse à tendance liégeuse, il résiste également aux feux de prairie.

Arbre à feuillage caduc, le chêne à gros fruits peut atteindre 18 à 30 mètres de hauteur. Ses feuilles, longues de 5 à 31 cm sur 4 à 16 cm de large, ont des bords modérément à profondément lobés avec des sinus profonds jusqu’au milieu du limbe et qui peuvent presque atteindre la nervure médiane. La taille de ses glands, longs de 1,5 à 5 cm pour 1 à 4 cm de large, fluctue suivant la latitude (les plus gros fruits se trouvent dans la moitié sud de l’aire naturelle). Ils sont logés dans des cupules hautes de 0,8 à 5 cm sur 1 à 6 cm de large dont les écailles supérieures se terminent par des pointes pouvant dépasser 1 cm de longueur, ce qui leur confère un aspect hirsute désordonné.

 

Visuels © D.R.

Archives mensuelles