Retour en haut de la page
< Retour aux actualités

Colbert et la Nièvre – Acte I Achat du duché de Nevers par le cardinal Mazarin

4 juillet 2019

L’année 2019 est riche en commémorations liées à Jean-Baptiste Colbert, célèbre homme d’État qui se rapprocha des allées du pouvoir en devenant l’homme de confiance de Mazarin à partir de l’année 1651 : 400e anniversaire de sa naissance, 360e anniversaire de la prise de possession du duché de Nevers par Mazarin et 350e de l’ordonnance de 1669 sur les Eaux et forêts.

Il y a 360 ans, Jean-Baptiste Colbert engageait ainsi, pour le compte du cardinal Mazarin, les négociations pour l’achat des duchés de Nevers et de Rethel au duc de Mantoue. Ce dernier, accablé de dettes, avait déjà vendu à Mazarin le duché de Mayenne en 1654 pour 756.000 livres. Celui de Nevers fut cédé à Mazarin pour la somme de 1.800.000 livres desquels le cardinal déduisit 1.534.675 livres de créances.

Intendant privé de Mazarin, en charge de la gestion de ses affaires et de son immense fortune, estimée à la mort du cardinal en 1661 à environ 39 millions de livres (soit l’équivalent de la moitié des recettes annuelles de la monarchie), Colbert adressa une lettre au cardinal, le 5 juillet 1659, pour le tenir informé de l’avancée des négociations relatives à la vente du duché de Nevers : « Avant que de partir de Paris […] J’ay laissé entre les mains du comte de Sannazare* un projet de contrat pour la vente du duché de Nivernois, sur lequel nous devons nous assembler demain après le disner. Sy nous pouvons convenir des conditions de cette vente, j’estime que ce sera une grande et considérable affaire pour la maison de Vostre Eminence. Elle en sçaura le succès par le premier ordinaire. »

Le contrat de vente du duché de Nevers entre le cardinal Mazarin et le duc de Mantoue fut signé le 11 juillet 1659 devant Levasseur et Le Fouyn, notaires à Paris. La prise de possession du duché de Nevers par Colbert, au nom de Mazarin, se fit officiellement, quelques semaines plus tard, le 19 octobre 1659 lors d’une cérémonie au cours de laquelle Colbert se vit remettre les clés de Nevers par le premier échevin de la cité. Cérémonie dont la description détaillée fera l’objet d’une actualité au cours du mois d’octobre prochain.

*Le comte Baldassare Sannazare était ambassadeur du duc de Mantoue à Paris.

Visuel : Portrait de Jean-Baptiste Colbert par Philippe de Champaigne