Retour en haut de la page
< Retour aux actualités
Culture

Carte des bois de Mauboux, de la Charmée de Nion et du Grand Ratilly (1789)

28 février 2019

Les bois de Mauboux, de la Charmée de Nion [Nyon] et du Grand Ratilly dépendaient autrefois de la châtellenie de Montenoison, sous la suzeraineté des comtes, puis des ducs de Nevers.

Les bois de Mauboux, de la Charmée de Nion [Nyon] et du Grand Ratilly dépendaient autrefois de la châtellenie de Montenoison, sous la suzeraineté des comtes, puis des ducs de Nevers. Ces anciennes forêts ducales, situées sur le territoire des communes d’Ouroüer et de Nolay, appartiennent aujourd’hui à des propriétaires privés.

L’Atlas indique que les bois de Mauboux, d’une contenance de 409 arpents et 66 perches (soit environ 210 hectares) et divisés en 6 coupes, le bois de la Charmée de Nion [Nyon], d’une contenance de 196 arpents et 52 perches (soit environ 100 hectares) et divisé en 3 coupes, et le bois du Grand Ratilly, d’une contenance de 46 arpents et 67 perches (soit environ 23,5 hectares), étaient réunis aux bois des Lacs de Ligny et au Bois Dieu pour former un aménagement de 18 coupes commencé en 1789. Les bois de ces massifs forestiers étaient vendus à Nevers pour être consommés dans la province du Nivernais.

La carte montre par ailleurs l’importance de l’activité qui régnait au 18e siècle sur le ruisseau de Mauboux, affluent de la Renèvre. Sur moins de 1500 mètres, on note en effet la présence de 3 sites industriels ou proto-industriels : les ruines du moulin du Vieux-Mauboux, les ruines du fourneau du Vieux-Mauboux et les moulins de Mauboux.

Archives mensuelles
Tous les tags