Retour en haut de la page
< Retour aux actualités
Fonds Charlois - Acquisition

Enseigne en bois sculpté figurant un tonneau de saké

12 décembre 2019

Cette enseigne en bois sculpté datant du premier quart du 20e siècle figure un tonneau de saké (boisson alcoolisée japonaise obtenue à partir de la fermentation du riz). Ce type de tonneau en bois de cèdre recouvert d’une natte de paille et d’une corde en paille de riz est appelé Komodaru. Il est spécifiquement conçu pour le transport et le stockage du saké. Les komodaru sont par ailleurs souvent destinés aux offrandes dans les sanctuaires shinto où il est assez fréquent de trouver des murs entiers d’offrandes de komodaru.

 

Les Japonais excellent depuis des siècles dans l’art de la boissellerie et plus spécifiquement dans celui de la tonnellerie dont l’origine remonterait à la période Kamakura (1185-1333). Les komodaru auraient été créés plus récemment, à la période Edo (ca. 1600-1868), lors du transfert de la capitale à Edo (actuelle Tokyo). Le saké, principalement produit dans les régions de Nada et de Kyoto, était alors transporté par bateau par mer souvent agitée ce qui explique que les brasseurs aient pris l’habitude de protéger leurs tonneaux avec une natte de paille et une corde en paille de riz.

 

L’enseigne, sur laquelle on distingue des traces de polychromie au niveau des idéogrammes, porte la mention Fukumusume qui signifie « la fille qui porte bonheur ». Cette mention renvoie selon toute vraisemblance à la brasserie de saké Fukumusume, toujours en activité, située à Kobe. On peut supposer que cette enseigne était placée sur la devanture d’une échoppe vendant les alcools de la brasserie Fukumusume.

 

 

 

 

Archives mensuelles