Retour en haut de la page
< Retour aux actualités
Le Chêne

Abécédaire des grandes chênaies de France – Perseigne, vaillante percheronne

17 septembre 2019

Paru en octobre 2018, le livre Le Chêne en majesté, de la forêt au vin met en lumière le concept de terroir forestier : un sol et une exposition, une pluviométrie particulière, un ensoleillement spécifique, auxquels il faut ajouter un type d’essences, une densité de plantation et un âge moyen, qui vont influencer le grain et la qualité du bois. La valeur d’une haute futaie de chênes dépend donc de son terroir et de la manière dont elle a été « conduite », dirait un vigneron, ou « gérée », dit l’expert forestier.

 

Le livre, richement illustré de photographies, dresse notamment, à travers un abécédaire forestier offrant aux lecteurs de nombreux détails géographiques, mésoclimatiques, géologiques et historiques, la liste de vingt-six chênaies parmi les plus belles de France, à l’image de la forêt de Perseigne.

 

 

Point culminant de la Sarthe, à 350 mètres d’altitude, le massif forestier de Perseigne s’étend sur 5 100 hectares à l’est d’Alençon. Fief des comtes du Perche, la forêt devient domaniale en 1791 et fait aujourd’hui partie du Parc naturel régional Normandie-Maine. Son sol est constitué de grès et de schistes, un terroir favorable aux chênes, qui représentent la majorité des feuillus (80 %), aux côtés des hêtres, bouleaux et trembles. La maison forestière de Nardos, à Neufchâtel-en-Saosnois, est devenue le point de rencontre des randonneurs et des cavaliers.

 

Perseigne se prolonge, ou se distingue, par la forêt de Bellême (2 400 ha) à l’est, qui se montre tout aussi riche en chênes à merrain. Citons également, dans l’Orne, la forêt de Réno-Valdieu (1 645 ha), composée à 77 % de chênes sessiles, dont certains datent de Louis XIV. Elle est issue des forêts de Réno et de Valdieu, jadis propriété du monastère des chartreux, réunies à la Révolution. « Le bois est parfois un peu rosé, mais les cernes sont si serrés que l’on n’arrive pas à les compter », confie un forestier. C’est une des perles du Parc naturel régional du Perche, traversé par le GR22.

 

 

Retrouvez l’intégralité de l’abécédaire des grandes chênaies de France, et bien plus encore, dans Le chêne en majesté, de la forêt au vin de Sylvain Charlois et Thierry Dussard.

 

Archives mensuelles
Tous les tags