Retour en haut de la page
< Retour aux actualités
La Forêt en Nivernais

6 – La Forêt en Nivernais – Maison forestière

19 avril 2018

La sixième carte postale de la série « La Forêt en Nivernais » est une photographie de la maison forestière de la Petite Bertrange, située au nord-est du massif domanial, le long de l’actuelle route départementale D38 et à proximité immédiate d’un ruisseau, le Mazou, et du hameau des Limousins.

 

Au cours de la seconde moitié du 19e siècle, l’Administration des Eaux et Forêts engage un important programme de construction de maisons forestières, généralement situées en lisière de forêt domaniale, afin d’y loger des gardes forestiers et leur famille. La présence permanente de ce personnel permettait notamment de lutter contre le braconnage et de minimiser les risques d’incendie.

 

Les maisons forestières et leurs dépendances, construites selon un plan-type régional visant à réduire les coûts de construction, permettaient d’assurer une autonomie de vie de quelques semaines en cas de mauvais temps. Elles comprenaient souvent un espace à usage de porcherie, de poulailler, d’écurie, de fenil et un four à pain. Chaque maison était par ailleurs associée à une parcelle de culture vivrière d’environ 1,5 hectares.

 

D’après le plan général de la Forêt domaniale des Bertranges dressé dans les années 1880, il existait à cette époque 9 maisons forestières, principalement situées sur les limites occidentales de la forêt : maisons forestières de la Balangerie (1ha64a), des Pisserts (1ha49a), de la Douée (1ha39a), de la Grande Mare (1ha06a), de Bois Dieu (1ha48a), de l’Usage défendu (1ha42a), des Gounots (96a), de la Bertherie (5ha16a) et de la Petite Bertrange (1ha05a).

 

Achille Millien agrémente la carte postale « Printemps IX – Maison forestière » de vers sur ce logement de fonction atypique : « La maison est plaisante à l’œil. / Le pommier fleurit près du seuil ; / Le bois voisin lui fait de l’ombre / Lorsque Juillet embrase l’air ; / Et le forestier, en hiver / Las de trimer sous le ciel sombre, / Y trouve bon gîte et feu clair. »

Archives mensuelles